Arrondir sa retraite : pourquoi ne pas louer une chalmbre à un étudiant ?

Peu importe l’âge, il existe toujours une opportunité vous permettant de gagner un peu d’argent et d’arrondir vos fins de mois. Pour les seniors par exemple, ils ont la possibilité de louer une chambre à un étudiant. Cette méthode peut être d’une grande aide, sachant que le revenu une fois à la retraite est diminué de moitié.

Un locataire bon payeur

Si de plus en plus de propriétaires louent une pièce de leur maison à un étudiant, c’est aussi parce que cela offre certains avantages. Premièrement, le locataire est le plus souvent un bon payeur pour la simple raison qu’avec ses ressources insuffisantes, son logement durant ses études est financé par l’Etat et par ses parents. En plus, il y a ce qu’on entend par caution parentale, une sorte de garantie qui dit que si l’étudiant ne parvient pas à régler son loyer, les parents doivent le faire. Il fut un temps où les propriétaires rechignaient à louer des pièces aux étudiants en raison de leur situation financière qui est parfois difficile.

Avantages fiscaux

D’un point de vue fiscal, il convient de préciser que les loyers sont imposables au titre des revenus BIC. Si le total brut annuel ne dépasse pas 76 300 euros, le propriétaire bénéficie d’un régime simplifié micro-bic qui offre un abattement automatique de 71 %. C’est souvent valable quand on va louer une chambre à un étudiant. Encore, il peut arriver que le bailleur soit exonéré d’impôts dans le cas où la chambre louée est considérée comme étant la résidence principale de l’étudiant. Attention toutefois à ne pas exiger un loyer déraisonnable pour pouvoir profiter de cette exonération. Enfin, un propriétaire qui souhaite mettre en location une chambre de sa maison ne devrait pas rencontrer de difficultés quand il s’agit de trouver un locataire étudiant. Les demandes de ce genre sont toujours nombreuses.

Quelle maison mettre en location ?

Étant donné que le client recherché est un étudiant, le mieux c’est de disposer d’une maison située aux alentours des universités et des centres d’affaires. Après, il faut savoir que la taille de la pièce louée doit impérativement faire 9 m² et plus et 2 m 20 de hauteur sous plafond. C’est d’ailleurs le volume pour qu’une pièce soit considérée comme étant une chambre à coucher. Quant à tout ce qui est confort, la présence d’une fenêtre est également exigée. Bien évidemment, il y a le nécessaire : lit, linges de lit, penderie, table, et autres.  Il ne pas oublier que l’accès à la cuisine et aux sanitaires sont primordiales.

Il faudrait dresser la liste de tous les appareils mis à disposition dans le bail avant de louer une chambre à un étudiant. Comme cela, tout est clair et il n’y aura aucune mauvaise surprise. Il ne reste plus qu’à profiter d’un supplément de retraite à chaque fin du mois.

Hritage : comment donner à ses enfants de son vivant ?
Comment bien choisir sa future maison de retraite ?